L’autre fleuve

BStofleth2Bertrand Stofleth est diplômé de l’école nationale supérieure de la photographie d’Arles. Il a travaillé pendant 7 ans sur ce projet photographique, de 2007 à 2014. Ces différents travaux  portent sur les modes d’habitations des différents territoires et interrogent les paysages dans leurs usages et leur représentation. Rhodanie représente ici un territoire davantage imaginaire qui se serait incarné le long des 850 km du Rhône de  sa source à son delta. Et le livre suit aussi cet itinéraire puisque les premières images sont celles du glacier du Rhône et la dernière est prise en Camargue. Le travail présente une facture de style documentaire. Bertrand Stofleth a travaillé à la chambre photographique grand format à partir d’une nacelle élévatrice. Ce lourd protocole donne un liant aux images et nous met dans la position du spectateur, en haut d’un belvédère, ou assis au balcon d’un théâtre.

B_Stofleth_Rhodanie

© Bertrand Stofleth – Rhodanie

L’impression est renforcée par la mise en scène qui élabore des saynètes où l’homme, les voitures, les loisirs encadrés, le béton, les usines apparaissent au bord du fleuve, et animent ces territoires habités, aménagés, en constante évolution. Si la nature est encore présente, c’est davantage autour du vieux Rhône, ces tronçons du fleuve court-circuités par les installations hydro-électriques, sortes de tiers-paysage entre nature et urbanisme. Les images où se dressent les tours de refroidissement des centrales nucléaires (p. 62 et 75) ne sont pas sans rappeler les travaux de Mitch Epstein, le photographe américain qui a remporté le Prix Pictet en 2011 pour sa série American Power. La dernière photo de la série présente une vedette où s’entassent des touristes s’approchant de la rive camarguaise du fleuve sur laquelle un cavalier dirige une manade. Les touristes semblent au spectacle, comme dans un safari fluvial. La scène, un peu grotesque, rappelle certains clichés de Martin Paar sur le tourisme de masse. Plus qu’un livre sur le paysage, Rhodanie est un livre sur l’usage du paysage.

STOFLETH, Bertrand . Rhodanie. – Arles : Actes Sud, DL 2015
Résumé : Une descente du Rhône, de sa source en Suisse à ses embouchures en Méditerranée, à travers des photographies en couleur, réalisées entre 2007 et 2014, dont l’attrait réside tout autant dans la manière de voir que dans les objets perçus. Un texte critique et un entretien avec l’auteur accompagnent les clichés.
Livre – Espace Documentation – cote : 779 STO

Pour aller plus loin :

Le site de Bertrand Stofleth : http://www.bertrandstofleth.com/stofleth.php

Un précédent travail de Bretrand Stofleth, Paysages écrasés (GR 2013) est visible dans le livre France Territoire liquide disponible à la médiathèque : http://mediatheque.ville-coueron.fr/EXPLOITATION/doc/ALOES/0419341/france-s-territoire-liquide-collectif-de-photographes

 

Publicités
Cet article, publié dans Livre de photographe, Paysage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s